Vous êtes ici

Non, la silicose n’a pas disparu

0
Aucun vote pour le moment
Traitement

La silicose, la principale cause de maladie respiratoire professionnelle, est liée à l’inhalation de silice cristalline. On estime que 3 à 5 millions de travailleurs en Europe ont été exposés à la silice, et que cette exposition serait responsable de plus de 10 000 décès par an dans le monde, principalement dans les pays en développement, et cela bien qu’il existe une sous-déclaration.

Alors que sa fréquence a beaucoup diminué dans les pays industrialisés, la silicose reste fréquente dans le monde. L’une des causes en augmentation rapide dans les pays à revenu élevé, décrite en 2010, est liée au remplacement de la pierre naturelle par de la pierre artificielle (conglomérat artificiel de quartz), en particulier dans la fabrication et l'installation de plan de travail de cuisine et de salle de bain. Il s’agit de formes d’installation et d’aggravation rapide, souvent plus graves que la silicose « classique », mais dont on ignore l’évolution après l'arrêt de l'exposition.

L'objectif de cette étude était de déterminer l’évolution de l’imagerie et de la fonction pulmonaire chez les personnes atteintes de silicose artificielle. Entre 2009 et 2018, un total de 106 patients ont eu un diagnostic de silicose artificielle dans la région de la baie de Cadix (sud de l'Espagne). Une biopsie a été réalisée dans 14% des cas, tandis que le diagnostic était porté sur les données de la tomodensitométrie haute résolution et l’exposition dans les autres cas. Tous les patients ont cessé de travailler dans l'industrie de la pierre après le diagnostic, et ont fait l’objet d’un suivi clinique, fonctionnel, et radiologique.

Tous les patients étaient des hommes. Leur âge moyen au moment du diagnostic était de 36,2 ± 7,0 ans et la durée moyenne d'exposition était de 12,0 ± 4,3 ans. Au moment du diagnostic, 99 patients étaient considérés comme ayant une silicose simple (93,4%) et 7 avaient une fibrose massive progressive (6,6%).

Après un suivi moyen de 4,01 ± 2,1 ans, la maladie avait progressé chez 56% des patients d'au moins deux sous-catégories du Bureau international du Travail, et le nombre de patients atteints de fibrose massive progressive était passé à 40 (37,7%). En ce qui concerne la fonction pulmonaire, la CVF et le VEMS ont diminué en moyenne de 86,8 et 83,4 mL par an, respectivement ; chez 25% des patients, la diminution annuelle était > 157 mL de CVF et> 133 mL de VEMS. Une analyse multivariée a montré qu'une CVF plus faible au moment du diagnostic et une durée d'exposition plus longue à la silice étaient associées à la progression vers une fibrose massive progressive.

Les auteurs concluaient que la silicose artificielle évolue rapidement vers une fibrose massive progressive même après l'arrêt de l'exposition, et qu’un pourcentage significatif de patients présentait une diminution très rapide de la fonction pulmonaire. Ces cas sont comparables à ceux observés chez les travailleurs du textile réalisant le sablage des vêtements. Les nouvelles et redoutables formes de silicose. A titre de comparaison, les silicoses observées chez les travailleurs du granit surviennent plutôt après une moyenne de 23 ans d’exposition, et moins de cas développent une fibrose massive progressive.

Ces données sont particulièrement inquiétantes, car il s’agit d’une nouvelle cause évitable d’insuffisance respiratoire chronique rapidement progressive, survenant en Europe chez des patients jeunes. L’interruption de l’exposition n’empêche pas la poursuite de l’aggravation de la maladie, et le seul traitement est la transplantation pulmonaire. Les antifibrosants ne semblent pas avoir été utilisés dans les séries publiées. A l’évidence, les mesures de prévention sont indispensables ; les auteurs indiquent que des mesures de prévention ont été prises par les autorités de santé, mais que de nouveaux cas continuent d’être observés.

Reference

León-Jiménez A, Hidalgo-Molina A, Conde-Sánchez MÁ, Pérez-Alonso A, Morales-Morales JM, García-Gámez EM, Córdoba-Doña JA.

Artificial Stone Silicosis: Rapid Progression Following Exposure Cessation.

Chest. 2020 Sep;158(3):1060-1068. doi: 10.1016/j.chest.2020.03.026. Epub 2020 Jun 18

Auteur

Vincent Cottin